BJN : La Biblio des Jeunes Néphrologues #13

bibliographie/bjn-la-biblio-des-jeunes-nephrologues-12-2-845

BJN : La Biblio des Jeunes Néphrologues #13

Le Club des Jeunes Néphrologues vous propose, chaque semaine, un article ancien ou récent à lire et faire lire. N’hésitez pas à nous faire également partager vos lectures.

Blood pressure lowering for prevention of cardiovascular disease and death: a systematic review and meta-analysis

L’hypertension artérielle (HTA) concerne 1 milliard de personnes dans le monde et est le plus important des facteurs de risques cardio-vasculaire. Une méta-analyse récente publiée dans le LANCET s’est intéressée aux études randomisées comprenant plus de 1000 patients années dans chaque bras entre le 1er janvier 1966 et le 7 novembre 2015. 123 études ont été incluses totalisant 613.815 patients.

Les principaux résultats retrouvent une diminution du risque relatif des évènements cardiovasculaires sous traitement de façon proportionnelle à la baisse tensionnelle. Ainsi pour une baisse de 10 mmHg de pression artérielle systolique (PAS), on observe une réduction significative de :

  • 13% de la mortalité de toute cause
  • 20% des complications cardiovasculaires graves
  • 17% des événements coronariens
  • 27% des d’AVC
  • 28% de l’insuffisance cardiaque

Néanmoins, la baisse de la PA systolique de 10mmHg est associé à une baisse de 5% du risque d’insuffisance rénale terminale (0·95, 0·84–1·07) mais qui n’est pas significatif.
hta

La baisse tensionnelle réduit le risque vasculaire quelque soit la valeur tensionnelle initiale et quelque soit les comorbidités du patient. A noter que la baisse tensionnelle permettait une baisse plus importante du risque relatif d’évènements cardio-vasculaires chez les patients n’étant pas atteints d’insuffisance rénale chronique.

Cette méta-analyse retrouve également des différences entre les traitements anti-hypertenseurs :

  • Les béta-bloqueurs sont inférieurs sur la prévention des événements cardiovasculaires majeurs, les AVC et l’insuffisance rénale.
  • Les BCC sont supérieurs aux autres classes pour la prévention des AVC, mais inférieurs pour la prévention de l’insuffisance cardiaque.
  • Les diurétiques sont supérieurs aux autres classes pour la prévention de l’insuffisance cardiaque.

 

La conclusion de cette meta-analyse reprend l’idée, déjà bien connue, que la baisse tensionnelle réduit significativement le risque vasculaire. Néanmoins, les auteurs évoquent un changement de concept par rapport aux recommandations internationales en proposant une cible tensionnelle à 130mmHg pour la PAS plutôt que 140mmHg au vue d’une efficacité de la baisse tensionnelle jusqu’à cette cible.

Partager cet article