BJN #22 : Arrêt de l’ECULIZUMAB? Possible sous conditions

bibliographie/bjn-20-arret-de-leculizumab-possible-sous-conditions-1960

BJN #22 : Arrêt de l’ECULIZUMAB? Possible sous conditions

Dans cet article les auteurs rapportent le devenir des 38 patients de la cohorte francaise présentant un SHU atypique traité par Eculizumab pour lesquels le traitement a été arrêté après une durée médiane de traitement de 17,5 mois.
Après un suivi médian de 22 mois, 12 patients (31%) ont rechuté. Le facteur de risque majeur de rechute retrouvé est le type de mutation (72% pour mutation facteur H, 50% pour mutation MCP, 0% quand aucune mutation n’a été détectée).
Le jeune âge ainsi qu’un antécédent d’épisode de SHU atypique sont également associés à un risque de rechute supérieur mais il n’est pas possible d’affirmer qu’il s’agisse de facteurs de risque indépendants du type de mutation.
Cela a conduit les auteurs à proposer l’algorithme suivant basé sur le type de mutation pour discuter l’arrêt du traitement par Eculizumab :
eculi
Parmi les 12 patients ayant rechuté, tous ont répondu favorablement à la reprise rapide (<48H) du traitement.
Des essais randomisés sont en cours pour identifier au mieux les patients pouvant bénéficierd’un arrêt de traitement par Eculizumab.
Bonne lecture, on se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article.
#cjneph

Partager cet article


Cjnephro

GRATUIT
VOIR