Enquêtes en cours

categorie/actualites-du-site/enquete

Enquête SFNDT : Néphrologie et e-santé

cjn-logo-blancLa e-santé, ou santé électronique, décrit l’ensemble des moyens et services liés à la santé qui utilisent les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC).

La e-santé inclut notamment la télésanté (des actes de prévention et soins réalisés à distance) ; la télémédecine (définie autour de 5 actes médicaux : téléconsultation, télé-expertise, téléassistance, télésurveillance et régulation médicale) ; la M-santé (ou mobilité-santé, qui regroupe les applications numériques et les objets connectés en lien avec la santé) ; et les systèmes de dossiers électroniques de santé.

sfndtDans un rapport rendu public le 10 mars 2016, l’organisation mondiale de la santé (OMS) révèle que « 38%  des pays européens doivent encore élaborer une politique ou une stratégie consacrée à la télésanté ».

Dans ce contexte, la Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation (SFNDT) et le Club des Jeunes Néphrologues (CJN) s’intéressent à l’utilisation de la e-santé et de la télémédecine dans la pratique des néphrologues au quotidien.

Un questionnaire rapide à remplir (moins de 5 minutes) sera diffusé nationalement via les sites internet de la SFNDT et du CJN. Les réponses (anonymes) aideront à mieux comprendre l’importance de la e-santé en néphrologie.

Les résultats de cette enquête seront présentés au prochain congrès SNFDT de Nice.

 

L’enquête est clôturée.

Les résultats seront présentés au 2ème congrès de la SFNDT, à Nice, du 10 au 13 octobre.

Enquête sur le dépistage et la prise en charge de la dénutrition en centre lourd d’hémodialyse en France

Chers collègues,

Avec l’aide d’une de nos infirmières d’hémodialyse, Marion MIRA, nous lançons une grande étude observationnelle sur les pratiques de prise en charge de la dénutrition dans les centres lourds d’hémodialyse en France en 2017. Les recommandations sur la prise en charge nutritionnelle sont bien connues, mais se heurtent parfois aux difficultés pratiques de mise en œuvre au quotidien. L’objectif de ce travail est d’analyser si les pratiques en vie réelle sont conformes aux recommandations dans le domaine et si elles s’en écartent, quelles en sont les raisons.

Il ne se remplit qu’en ligne et ne prend que quelques minutes de votre temps. Les réponses aux questions seront bien sur conservées de façon confidentielle et anonyme lors d’une éventuelle publication.

Nous souhaitons une réponse par centre lourd. Si vous travaillez au sein de plusieurs centres lourds, merci de répondre à un questionnaire par centre, si vous ne travaillez dans aucun centre lourd, ce questionnaire ne s’adresse pas à vous.

Le questionnaire prend entre 5 et 10 minutes.

Merci d’avance pour votre participation!

Si vous rencontrez une quelconque difficulté pour remplir le questionnaire ou pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : bataille.stanislas@sfr.fr

Docteur Stanislas BATAILLE

Institut Phocéen de Néphrologie

Clinique Bouchard

77, rue du Docteur Escat

13006 MARSEILLE

 

Pour accéder au questionnaire :

Enquête : relation entre Néphrologues et Industriels

La transparence des relations entre les néphrologues et l’industrie pharmaceutique, et les financements des congrès et autres formations par les laboratoires pharmaceutiques sont actuellement sujet à discussion.

Le Club des Jeunes Néphrologues aimerait votre avis quant aux relations médecins-industrie à travers un questionnaire qui ne vous prendra que 2 à 3 minutes. Les données recueillies permettront un panorama des liens entre Néphrologues et Industriels, au travers de différents thèmes : visite médicale, financement des congrès/formations, influence sur les prescriptions, relations institutionnelles ; dans le but de permettre au CJN d’améliorer ses pratiques, pour toujours plus de transparence.

Ce questionnaire a été élaboré par le CJN et son comité scientifique, en toute indépendance, suite à des réflexions internes sur les conflits d’intérêt et l’organisation de nos relations avec les industriels.

Chacun est libre d’y participer, et les résultats du questionnaire seront présentés en assemblée générale du CJN et sur le site www.cjnephro.com.

L’enquête est clôturée.

 

Le CJN lance AlcalUN en partenariat avec l’AFUF !

Le CJN lance AlcalUN en partenariat avec l’AFUF (association française des urologues en formation) !
AlcalUN est une étude prospective visant à évaluer la tolérance du secteur extra cellulaire lors de l’initiation d’une alcalinisation par voie orale. Les patients concernés sont tous ceux justifiant d’une alcalinisation quelle qu’en soit la cause (lithiase urinaire, acidose métabolique, autre…) et quelle qu’en soit le moyen (eaux bicarbonatées, préparations pharmaceutiques ou commerciales).
Pour inclure vos patients, c’est très simple. Deux questionnaires sous format numérique sont à remplir : un à l’initiation du traitement et un lors de la première visite de suivi (dans les 1 à 6 mois après). Les données renseignées sont cliniques (poids, pression artérielle et données d’interrogatoire) et biologiques (bilan sanguin et urinaire).
S’agissant d’une étude observationnelle, il suffit de remettre une lettre d’information (la signature d’un consentement n’est pas nécessaire) ci-jointe.
Tout se fait en ligne sur le site du CJN. Vous y trouverez toutes les informations pour vous inscrire et inclure vos patients. Vous pouvez imprimer les questionnaires sous format papier et nous les renvoyer remplis, en cas de difficultés, à l’adresse ci-dessous.
Les inclusions sont ouvertes et nous comptons sur votre participation active pour inclure le maximum de patient !
En vous remerciant d’avance et restant à votre disposition pour toute question

Dr Julie Beaume
Secrétaire Générale du CJN
Investigateur principal d’AlcalUN
Néphologie-Hémodialyse
HIA Sainte Anne- Toulon
etude.alcalun@gmail.com

 

Questionnaire initial

Questionnaire suivi

lettre-non-opposition-patient-2017

présentation AlcalUN