BJN#117 – Le gras, c’est la vie, même en dialyse!

bibliographie/bjn117-le-gras-cest-la-vie-meme-en-dialyse-6180

BJN#117 – Le gras, c’est la vie, même en dialyse!

Longitudinal Body Composition Changes Due to Dialysis

Merci à Salvatore Citarda, Néphrologue à Lyon, membre du conseil scientifique du CJN, pour cette synthèse bibliographique. Vous aussi, n’hésitez pas à nous envoyer vos lectures !

Introduction

L’état nutritionnel reste un prédicteur de survie dans la population des patients dialysés. L’index de masse corporel (IMC) semble être prédicteur de survie mais l’impact de masse maigre ou grasse reste incertain car il ne discrimine pas entre le TBF (masse grasse) et la masse maigre (LBM). La perte protéinique est d’étiologie multifactorielle, commun dans la population dialysée (baisse des apports protéinés, augmentation du catabolisme protidique, inflammation chronique).Un IMC bas est prédictif  de mobilité et de mortalité, ainsi un IMC élevé semble avoir un rôle  protecteur.

 L’objectif de l’étude était 1/ d’évaluer le changement de la masse corporelle lors de la première année en dialyse (HHD, HD, DP) en mesurant le TBF et le LBM ; 2/ de déterminer si un IMC élevé est corrélé à une conservation du LMB ; 3/ de décrire l’effet de différentes techniques de dialyse sur la composition corporelle.

Patients/matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude longitudinale (n :60 patients évalués donc 46 complets)  qui a analysé les modifications de la masse corporelle via des mesures gold standard (TBP, LBM, TBF).   Age entre 18-80 ans. Mesure réalisée 2-3 mois après le démarrage de la technique d’épuration extrarénale (HDD, HD ou DP). Les sujets ont été divisés en 3 groupes selon leur IMC : normal (18.5-25), surpoids (25.1-30) et obèse (>30).

Résultats

Tous les groupes ont vu augmenter leurs du poids (de 1 à 3 kg), notamment dans le groupe avec un IMC >30 pour lequel le TBP et le LBM ont augmenté.

Les patients en HDD avaient gagné beaucoup moins de TBF par rapport aux patients en HD (p : 0.018) et en DP (p : 0.03).

Les patients en DP présentaient une hausse significative de son TBF par rapport au groupe en HD avec une augmentation significative du gras viscéral.

Conclusion

Les patients obèses ont présenté une préservation du TBF par rapport aux 2 autres groupes, laissant supposer que le stockage d’énergie sous forme de masse grasse est important chez les patients dialysés.

Les plus du papier

Étude longitudinale

L’évaluation de la limite de l’IMC

Les critiques

Le faible nombre de patients inclus

Pas de sous-groupe par Age

Partager cet article