Sondage : gestion du traitement immunosuppresseur après retour en dialyse

actualites-du-site/enquete/sondage-gestion-traitement-immunosuppresseur-apres-retour-dialyse-8222

Sondage : gestion du traitement immunosuppresseur après retour en dialyse

Chers collègues,

Comme vous le savez, les pratiques concernant la gestion du traitement immunosuppresseur après retour en dialyse sont très variables d’un centre à un autre. Les enjeux sont pourtant importants car ils concernent le devenir des patients retournés en dialyse: complications en dialyse mais aussi accès à la retransplantation.

Nous souhaitons dresser un état des lieux des pratiques en France.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers un sondage, qui ne devrait pas vous prendre plus de quelques minutes à remplir.

https://www.inicrct.org/fr/gestion-immunosuppression-apres-retour-dialyse<http://trailer.web-view.net/Links/0X37FDC214E1174A8FA200FD6F4A4A05BF711211AB328EB8650AD63EF7C9CF0DD6CD2B24D2C8FA4AE5FC28CA503ED80E2632E965DD572CB6A3A4F4AF0F5A87005FD52E62F30F168B65.htm>

Contrairement à l’étude américaine publiée il y a quelques années (Bayliss, Clin Transplant. 2013 ; DOI:10.1111/ctr.12254), nous aimerions avoir une représentativité beaucoup plus large. Ainsi, le sondage ne s’adresse pas uniquement aux néphrologues exerçant dans un centre de greffe, mais bien à l’ensemble de la communauté néphrologique, qui a en charge les patients retournant en dialyse après échec de greffe. Merci de le transmettre à l’ensemble des médecins de la structure dans laquelle vous exercez (juniors et seniors).

Dans un second temps, nous aimerions croiser les informations recueillies à travers ce sondage avec les données REIN et les données du SNDS (pour la consommation médicamenteuse), de manière à dresser un tableau le plus complet et le plus objectif possible des pratiques en France.

En vous remerciant par avance pour votre aide : plus la participation sera importante et plus les résultats seront interprétables et l’analyse pertinente !

Très cordialement,

Sophie Girerd et Luc Frimat

CHRU Nancy.

Partager cet article