BJN#228 – « Détendez vous madame, ça va bien se passer » ou la gestion de l’hypertension chronique pendant la grossesse

bibliographie/bjn228-detendez-vous-madame-ca-va-bien-se-passer-ou-la-gestion-de-lhypertension-chronique-pendant-la-grossesse-17014

BJN#228 – « Détendez vous madame, ça va bien se passer » ou la gestion de l’hypertension chronique pendant la grossesse

Merci à Marion Delafosse, néphrologue à Paris et membre du conseil scientifique pour ce résumé. 

N’hésitez pas, si vous le souhaitez, à nous envoyer vos lectures ! 

Cette BJN est rédigée en rapport avec cet article :  Treatment of Mild Chronic Hypertension during Pregnancy, Tita A et al, publié dans le NEJM en Mai 2022.

Introduction

Plus de 2% des femmes enceintes ont une HTA préexistante à leur grossesse aux Etats-Unis, avec un risque accru de complications materno-foetales. Bien que le traitement de l’HTA sévère (≥160/110mmHg) soit consensuel, l’intérêt d’un contrôle plus strict (<140/90mmHg) est plus discuté, du fait notamment d’un possible retentissement sur la croissance fœtale.

Patients/matériels et méthodes

Etude en ouvert multicentrique ayant inclus des femmes ayant une HTA chronique ou nouvellement diagnostiquée avant 23 semaines de grossesse (SG). Les patientes ont été randomisées avec un ratio 1 :1 pour recevoir un traitement (labetalol ou nifedipine majoritairement) si leur tension était supérieure à 140/90 (groupe actif) ou supérieure à 160/105 (groupe contrôle).

Le critère principal de jugement était un critère composite avec : survenue d’une pré-éclampsie avec complications sévères, naissance avant 35 SG pour cause médicale, rupture placentaire et mortalité fœtale ou néonatale. Le critère de sécurité était le risque de petit poids pour l’âge gestationnel (poids <10ème percentile).

Résultats

2408 femmes ont été inclus dans 61 centres entre 2015 et 2021. Il s’agissait majoritairement de femmes noires (48%), avec un âge moyen de 32.3 ans et 75% avaient un IMC ≥ 30kg/m2.

Le critère de jugement principal était atteint dans 30.2% des cas dans le groupe actif et dans 37.0% des cas dans le groupe contrôle (RR 0.82, p<0.001). Il n’y avait pas de différence en terme de naissances avec un petit poids pour l’âge gestationnel: 11.2% versus 10.4% respectivement. Il n’y avait pas non plus de différence en terme de complications maternelles ou fœtales sévères, de pré éclampsie ou de prématurité.

Conclusion

Le traitement de l’hypertension modérée pendant la grossesse avant 23 SG réduit le risque de prééclampsie sévère et de naissance avant 35 SG pour cause médicale, sans altérer la croissance fœtale.

Les plus du papier

Etude multicentrique randomisée

Effectif important

Peu de perdues de vue (3 à 4% dans chaque groupe)

Les critiques

Etude en ouvert pour les patientes

Finalement peu de patientes inclues au vu du screening : 12 femmes scrennées pour une enrôlée

Centres uniquement aux Etats Unis

Partager cet article


CJN - Jeunes Néphrologues

GRATUIT
VOIR