BJN : La Biblio des Jeunes Néphrologues #21

bibliographie/bjn-la-biblio-des-jeunes-nephrologues-21-1959

BJN : La Biblio des Jeunes Néphrologues #21

Le Club des Jeunes Néphrologues vous propose, chaque semaine, un article ancien ou récent à lire et faire lire. N’hésitez pas à nous faire également partager vos lectures.

Frailty, Dialysis Initiation, and Mortality in End-Stage Renal Disease

Contexte : Cette étude vise à démontrer l’hypothèse que la fragilité soit  associée à un débit de filtration glomérulaire plus élevé (DFGe) au début de la dialyse et qu’elle puisse  fausser la relation entre démarrage précoce de la dialyse et mortalité du patient.

 

Méthode: Cohorte de patients américains incidents entre 2005 et 2007 faisant partie de  la “Compréhensive Dialyses Study (CDS)” suivi jusqu’en 2009 pour la survie et la première hospitalisation.

Les patients ont été définit « fragiles »  en utilisant les critères de Fried modifiés.

Un total de 3 points étaient possibles dans le score de fragilité final : 1 point pour la lenteur / faiblesse, 1 point pour l’épuisement et 1 point pour l’activité physique faible. Le patient était défini fragile avec 2 points ou plus.

Résultats: 1576 participants suivis.  73% identifiés comment patients fragiles. Leurs caractéristiques sont résumées ci dessous.

Characteristic No. (%) P Value
Cohort (n = 1576) Frail (n = 1155) Not Frail (n = 421)
Age, mean (SD), y 59.6 (14.2) 60.0 (14.0) 58.3 (14.6) .03
Male sex 874 (55.5) 594 (51.4) 280 (66.5) <.001
White race 1084 (68.8) 809 (70.0) 275 (65.3) .07
Current smoker 111 (7.0) 89 (7.7) 22 (5.2) .09
Medicaid vs other payer 373 (23.7) 307 (26.6) 66 (15.7) <.001
eGFR, mean (SD), mL/min/1.73 m2 10.0 (4.45) 10.4 (4.52) 8.8 (4.04) <.001
Albumin, mean (SD), g/dLb 3.18 (0.71) 3.15 (0.70) 3.26 (0.71) .02
Hemoglobin, mean (SD), g/dLc 10.08 (1.77) 10.14 (1.76) 9.92 (1.77) .04
Hemodialysis 1411 (89.3) 1038 (89.9) 373 (88.6) .53
Comorbidity
 Diabetes mellitus 820 (52.0) 650 (56.3) 170 (40.4) <.001
 Congestive heart failure 474 (30.1) 381 (33.0) 93 (22.1) <.001
 Atherosclerotic heart disease 367 (23.3) 288 (24.9) 79 (18.8) .01
 CVA/TIA 112 (7.1) 96 (8.3) 16 (3.8) .002
 Peripheral vascular disease 226 (14.3) 189 (16.4) 37 (8.8) <.001
 COPD 120 (7.6) 104 (9.0) 16 (3.8) <.001
 Cancer 95 (6.0) 71 (6.2) 24 (5.7) .74

DGFe et FRAGILITE : Les patients définis comme « fragiles » présentaient une DGFe significativement plus élevée au début de la dialyse (10,4 vs 8,8 mL / min / 1,73 m2, p <0,001).  Dans l’analyse multivariée un DFGe plus élevé au moment du démarrage de la dialyse était indépendamment associé à un état de fragilité (P <0,001). Chaque composant de l’état de fragilité était également associé de façon significative à un taux d’DFGe  plus élevé au moment de l’initiation de la dialyse.

FRAGILITE et MORTALITE : Après ajustement, la fragilité (P= 0,001) et le DFGe  à l’initiation de la dialyse (P = 0,02) sont indépendamment  associés à la mortalité.

En incluant  la fragilité et le DFGe dans le même modèle multivarié  la fragilité reste significativement associée à une mortalité plus élevée (p <0,001), mais pas  le DFGe (P = 0,11), ce qui suggère que l’association entre le DFGe élevé au début de la dialyse et la mortalité peut avoir été confondue par le facteur fragilité. Il n’y avait pas d’interaction significative entre la fragilité et le début précoce de la dialyse (P = 0,73).

FRAGILITE ET PREMIERE HOSPITALISATION :

En analyse multivarié la fragilité et le DFGe sont significativement associés avec la première hospitalisation (P = 0,001 pour la fragilité, P = 0,03 pour le eGFR).

 

Conclusion: la fragilité est extrêmement fréquente chez les patients démarrant la dialyse et cela est associé à une DFGe plus élevé au moment du démarrage de la dialyse.

L’identification de l’état de fragilité peut pousser à démarrer la dialyse malgré un DFG plus élevé et expliquer en part l’association entre un DFG plus élevé au démarrage de la dialyse et mortalité.

 

#cjneph

Partager cet article


Cjnephro

GRATUIT
VOIR