BJN#187 – Haut les jambes ! Aussi simple que ça pour sauver des vies !

bibliographie/bjn187-haut-les-jambes-aussi-simple-que-ca-pour-sauver-des-vies-11772

BJN#187 – Haut les jambes ! Aussi simple que ça pour sauver des vies !

Cette BJN est rédigée en rapport avec la référence bibliographique suivante :

Douglas IS, Alapat PM, Corl KA, Exline MC, Forni LG, Holder AL, Kaufman DA, Khan A, Levy MM, Martin GS, Sahatjian JA, Seeley E, Self WH, Weingarten JA, Williams M, Hansell DM. Fluid Response Evaluation in Sepsis Hypotension and Shock: A Randomized Clinical Trial. Chest. 2020 Oct;158(4):1431-1445. doi: 10.1016/j.chest.2020.04.025. Epub 2020 Apr 27. PMID: 32353418.

Lien vers l’article : Fluid Response Evaluation in Sepsis Hypotension and Shock


Merci à Magalie GENEVIEVE, Néphrologue à Périgueux, membre du Comité Scientifique du CJN, pour cette synthèse bibliographique. Vous aussi, n’hésitez pas à nous envoyer vos lectures !

Introduction

La restauration d’une bonne hémodynamique est une composante essentielle du traitement du choc septique. Mais l’administration excessive de solutés a pour conséquence une surcharge hydrosodée, augmente la durée de séjour en soins intensifs, prolonge la ventilation mécanique et augmente la mortalité. Est ce qu’une réanimation guidée par une évaluation de la volémie après levée passive de jambe chez le patient en choc septique améliore le pronostic ?

Patients/matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude randomisée contrôlée multicentrique concernant des patients en choc septique dont le traitement visant à restaurer une hémodynamique est déterminée après évaluation de la volémie par une épreuve de levée de jambe passive.

Résultats

L’étude inclut 124 patients. Dans le groupe où la stratégie est adaptée après épreuve de levée de jambe, on note une diminution du remplissage 0,65l versus 2,02l p=0,021 et moins de complications rénale et respiratoire. 5,1% des patients étaient mis en dialyse vs 17,5% p=0,04 dans le groupe ayant une stratégie standard. 17,7% des patients avaient une ventilation mécanique vs 34,1% p=0,04 dans le groupe ayant une stratégie standard. Enfin, le nombre de patients rentrant à domicile était de 63,9% dans le groupe interventionnel vs 43,9% dans le groupe standard.

Conclusion

Le levé de jambe pour évaluer la volémie du patient est un outil fiable pour l’adaptation des traitements visant à restaurer une hémodynamique chez le patient en choc septique. Le bénéfice de cette stratégie est probablement lié au timing et à une adaptation plus physiologique du volume du remplissage.

 Les plus du papier

  • Essai clinique randomisé
  • Bénéfice dans la prise en charge du patient

Les critiques

  • Il existe un biais de confusion car les patients peuvent recevoir à la fois un remplissage et un support par amines.
  • Il y a une répartition inégale entre les hommes et les femmes dans les 2 groupes malgré la randomisation. Par contre, les 2 groupes sont comparables y compris pour les critères qSOFA et SIRS.
  • Enfin, l’échantillonnage n’est pas suffisant pour détecter une différence dans la survenue de complications liées au sepsis et/ou de décès du patient. D’autres études avec un recrutement plus important permettront de confirmer les résultats de cette étude et de déterminer si le levé de jambe améliore le pronostic du patient en sepsis. 

Partager cet article


CJN - Jeunes Néphrologues

GRATUIT
VOIR