BJN#150 – iBox: un système de prédiction fiable de la perte des greffons rénaux

non-classe/bjn150-ibox-un-systeme-de-prediction-fiable-de-la-perte-des-greffons-renaux-9746

BJN#150 – iBox: un système de prédiction fiable de la perte des greffons rénaux

Prediction system for risk of allograft loss in patients receiving kidney transplants: international derivation and validation study (the iBox)

Merci à Charlotte Lohéac, néphrologue à Paris et membre du comité scientifique du CJN, pour cette synthèse bibliographique. Vous aussi, n’hésitez pas à nous envoyer vos lectures !

Introduction
Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, plus de 1 500 000 personnes vivent avec des reins greffés et 80 000 nouveaux reins sont transplantés chaque année. Malgré les progrès considérables à court terme  des résultats de la transplantation rénale, le pronostic à long terme reste inchangé. Une prédiction précise du risque de perte d’allogreffe d’un patient à l’autre aiderait à stratifier les patients en groupes de risque cliniquement significatifs, ce qui pourrait aider à orienter la surveillance des patients. En outre, les organismes de réglementation et les sociétés médicales ont souligné la nécessité d’un critère de substitution précoce et robuste lors de la transplantation qui prédit de manière adéquate l’échec de l’allogreffe à long terme. Pris individuellement, des paramètres tels que le DFG, la protéinurie, l’histologie,  ou les DSA ne permettent pas d’obtenir une précision prédictive suffisante. Les objectifs de cette étude étaient :

  • de développer un score de stratification de risque dans une cohorte prospective multicentrique de transplantés rénaux pouvant être utilisée pour identifier des patients à risque élevé de perte future du greffon;
  • valider le score à grande échelle dans des cohortes géographiquement distinctes, dotées de différentes politiques d’allocation et de différents types de gestion de la transplantation
  • pour tester la performance du score de risque pour la prédiction de l’échec de la greffe dans des essais contrôlés randomisés couvrant différents scénarios cliniques de greffe.

Patients/matériels et méthodes

La cohorte principale est constituée de 4000 patients transplantés de manière consécutive entre janvier 2005 et janvier 2014 de 4 centres français. La cohorte de validation est constituée de 3557 patients transplantés rénaux dans 6 centres (3 européens et 3 nords-américains), transplantés entre 2002 et 2014. La 3ème cohorte (de validation) est issue de 3 études randomisées. L’évaluation des critères cliniques, biologiques et histologiques après la transplantation a été réalisée au moment de la première biopsie de greffon effectuée pour une indication clinique ou conformément au protocole selon les centres. Le critère de jugement principal était la perte de greffon.

 

Résultats
Parmi les 7557 transplantés rénaux inclus, 1067 (14,1%) greffes ont échoué après un suivi médian post-greffe de 7,12 ans (IQR 3,51 – 8,77). Dans la cohorte principale, huit facteurs pronostiques fonctionnels, histologiques et immunologiques ont été associés de manière indépendante à la perte du greffon et ont ensuite été combinés dans un score de prédiction du risque (iBox). Ce score montrait un étalonnage et une discrimination précis (C index 0,81, IC95% 0,79 à 0,83). La performance de la iBox a également été confirmée dans les cohortes de validation européennes (C index: 0,81, 0,78 à 0,84) et américaines (C index :0,80, 0,76 à 0,84). Le système iBox a fait preuve de précision lorsqu’il a été évalué à différents moments de l’évaluation post-transplantation et a été validé selon différents scénarios cliniques, notamment le type de schéma immunosuppresseur utilisé et la réponse obtenue au traitement du rejet, et surclassé les précédents scores de prédiction du risque établis uniquement sur des paramètres fonctionnels, notamment le taux estimé de filtration glomérulaire et la protéinurie. Enfin, la précision du score de risque iBox pour prédire la perte de greffon à long terme a été confirmée dans les trois essais contrôlés randomisés.

Conclusion
Un score de prédiction du risque intégré, précis et facilement applicable pour la perte de greffon rénale a été mis au point, généralisable dans les centres de transplantation du monde entier et dans divers scénarios cliniques et protocoles d’immunosuppression. Le score de prédiction du risque iBox peut aider à orienter la surveillance des patients et à améliorer encore la conception et le développement d’un critère de jugement principal valide et précoce pour les essais cliniques.

Les plus du papier

  • Il s’agit de la première étude internationale sur la prévision du risque de perte de greffon rénal, développée et validée au sein de plusieurs grandes populations internationales indépendantes, ainsi que dans le cadre d’essais cliniques contrôlés randomisés.
  • Le score iBox représente une nouvelle intégration de facteurs démographiques, fonctionnels, histologiques et immunologiques pouvant être mis en œuvre dans la pratique clinique de routine.
  • Il a le potentiel d’améliorer le processus de prise de décision partagée pour les patients transplantés et représente un critère d’évaluation valable et précoce pour les essais cliniques et le développement de médicaments en transplantation.

 

Les critiques

  • pas d’intégration de marqueurs non invasifs
  • apport de l’ibox dans la pratique clinique quotidienne ?

Partager cet article